06 mai 2014

Vertige de Zazen, les attentes de l'ego et le désespoir

 « Ne perdez pas le temps précieux de zazen à suivre vos pensées. Une sesshin passe très vite,           trois jours passent très vite,                     une vie passe très vite, nous disent ceux qui vont mourir. Nous sommes ceux qui vont mourir. Ne perdons pas notre temps, en l’ignorant » Kusen de Roland Rech le 2 mai 2014 Hâtons-nous donc de pratiquer zazen, de pratiquer avec... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 23:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

12 avril 2014

Nourrir ses démons avec Tsultrim Allione

"Obtenir ce que l'on veut, échapper à ce que l'on ne veut pasVouloir le bonheur, refuser la souffranceChercher la gloire, redouter l'anonymatRecevoir des louanges, éviter les critiques."Les huits dharmas mondains p.194 Le livre* de Tsultrim Allione, dont je parlais il y a quelque temps, m'a été d'une grande aide dans les moments tourmentés. Il répond en fait à une difficulté récurrente dans ma pratique de zazen:  Il s'agit d'observer et de laisser passer durant zazen tant les pensées, les sensations que les... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 18:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mars 2014

Aimer, boire et chanter*

Pendant plusieurs années, la musique a disparu de ma vie. La musique et surtout les chansons.  Je me souviens que jeune fille, j'avais de puissantes émotions à l'écoute de mes chansons préférées. Je les écoutais en boucle et trouvais un grand bonheur à partager cet amour avec mes amis et à vibrer ensemble, main dans la main, de la même émotion esthétique lors d'un concert. Et puis j'ai rencontré un homme dont l'univers musical était à mille lieues du mien. Un homme cultivé avec des goûts pointus, qui m'a ouvert les yeux... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mars 2014

Merveilleuse prière tantrique de Monko

  «Puissè-je sentir la beauté sans fond de l'incomplétude qui s'élève à chaque instant; * Puissè-je percevoir tout le potentiel créatif de cette énergie vacillante et indestructible; * Puissè-je être libéré de la tension de trouver un espace de satisfaction éternel; * Puissè-je ressentir la qualité infiniment triste dans la contemplation du corps, de ma condition humaine; * Puissè-je trouver l'intensité suffisante de permettre à cette tristesse de se transformer, instant après instant, en diffuseur de... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 mars 2014

Une année de plus...

   «Le temps ronge l'amour comme l'acide...» Ballade de Johnny Jane de Gainsbourg   Lorsque j'étais enfant, mon père venait me réveiller le matin de mon anniversaire. C'était un privilège rare. Il se penchait sur moi et, en souriant, me murmurait: «Joyeux anniversaire! Une année de plus, une année de moins...»   Chaque anniversaire est devenu pour moi un rappel du temps qui passe, de la vie qui s'enfuit. Dans deux jours, je "fête" mes 37 ans.  Et le mois prochain, mes 15 ans de zazen... 37 ans,... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 16:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 mars 2014

Mireu el nostre mar (Manuel Forcano)

Depuis hier, cette mélodie m'a envoûtée. La nostalgie qu'elle porte m'est presque douloureuse, tant sa vibration est au diapason de mes tempétueuses émotions.  (Morceau à partir de 1:15:47) C'est une chanson d'amour catalane écrite par Manuel Forcano, offerte par un ami qui m'en a aussi donné la traduction: Mireu el nostre mar Mireu el nostre mar,escuma als peus del far:vol arrelar-se a terra.Les serres ancoradessomnien el seu blaui el gest braude les onades.Mireu el nostre marenamorat del celque sap dolç com la... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 15:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

11 mars 2014

The Beast in me: observer ses démons en sesshin

  Avec un esprit aimant, chérissez encore plus qu'un enfant Les dieux hostiles et les démons d'existence apparente; Entourez-vous d'eux tendrement Machik Labdrön (1055-1145)*   à Paul Je suis allée en sesshin pour rencontrer mon maître et avancer dans la pratique de l'éveil. Chargée de mes idées sur ce qu'est un bon et un mauvais zazen,Chargée de mon ego insatisfait de sa pratique - jamais assez pure-Du poids de ma peur face au temps qui passe, face à mon esprit retors et à l'éveil qui me fuit,Chargée de cet ego... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 18:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2014

Le Tao: Parler et se taire

De cette citation, je ne connaissais que les deux premières phrases, qui invitent au silence, mais sont parfois utilisées à tort et à travers. La suite a un parfum bien mystérieux: "Celui qui sait ne parle pas. Celui qui parle ne sait pas. Clore les ouvertures Fermer les portes Émousser le tranchant Dénouer les noeuds Adoucir la lumière Unifier les cheminsCeci est la mystérieuse identité.On ne peut s'approcher du tao Ni s'en éloigner On ne peut en tirer bénéfice Ni lui porter... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mars 2014

Coup de cœur pour Archie Byron

C'est un long billet. Un interminable billet pour être plus précise. J'essaie depuis plusieurs semaines de le publier mais sa conclusion m'échappe. Il y est question de désir et de séduction. Sont-ils des obstacles sur la Voie ou une belle pulsation de vie, dénigrée par des grincheux amers? Pour l'instant, je laisse ce billet en plan. Il paralyse mon clavier. Il me plombe. Du poids de mon ignorance.  Pardonne, cher lecteur, mon écriture de plus en plus elliptique...   Aujourd'hui, je lui préfère une image.  ... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 février 2014

La jeune femme, le dragon et l'enfant

Mon désir d'enfant est ambivalent et mon inconscient l'a très joliment illustré cette nuit. Dans le combat entre ce dragon à la voix terriblement puissante qui réclamait l'enfant en menaçant et la jeune femme frêle, mais tranquille et déterminée qui le lui refusait, il n'y eu aucun vainqueur. La jeune femme, transformée en fumée, fut enfermée dans un petit sac dans lequel elle continua à se débattre et à lutter pour sa liberté (hum hum..) Et d'enfant, le dragon n'en obtint pas non plus... Ah, Freud ! si tu pouvais m'aider à y... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 18:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]