22 avril 2018

La chaîne YouTube du jour: Prendre sa vie en main

#2 Série développement personnel Vannak, l'auteur de la chaîne Prendre sa vie en main propose de partager des idées issues des livres les plus inspirants qu'il a pu lire, au travers de résumés animés. C'est un moyen ludique pour ne retenir que le principal, et ainsi les appliquer plus facilement au quotidien. Un dessin vaut parfois mieux qu'un long discours.  Et ça marche! Cela m'a permis de découvrir les concepts principaux de nombreux livres de développement personnel que je n'aurais pas lu d'ermblée tel que The... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 16:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

06 avril 2018

L'appel de la chair

La belle Zohra de Jacques Majorelle Jusqu'à présent je pensais qu'une certaine forme de sensualité exacerbée était dans ma nature. Tantôt cheval sauvage se pliant avec difficulté à ma volonté. Inventant toutes sortes de justifications à sa fougue, me laissant un goût souvent amer. Tantôt, énergie créatrice, palpitante, me portant vers l'autre (donc dans la bonne direction) mais de la mauvaise manière. Simone Weil (la philosophe, non la femme politique) est venue apporter un éclairage nouveau et révolutionnaire à ma vieille façon... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 mars 2018

Mes nuits fauves

Au milieu des émotions tranquilles qui vont et viennent sans m'affecter outre mesure,  je suis surprise de voir un vieux karma ressurgir de manière inopinée: Un post facebook m'a replongée dans les nuits fauves de mon adolescence. Dans cette sensualité frustrée qui me dévorait  et me faisait partir dans tous les sens. Qui me portait vers les garçons, les filles, les fêlés de toute sorte et, ne sachant ni dire non ni me respecter, se retournait contre moi dans un désir de mort.  Le film de Cyril Collard m'avait... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 19:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2018

Indispensable ascèse

«Par l'effort, l'ardeur, la discipline et le contrôle, que le sage fasse pour lui-même une île qu'aucun flot ne pourra submerger.Les ignorants, les sots se plaisent dans la négligence, mais le sage protège la vigilance comme le plus grand trésor» «Vigilant parmi les négligents, bien éveillé parmi les dormeurs, le sage avance comme un cheval rapide, laissant derrière lui une faible haridelle»Dhammapada, versets 25 et 29 Le bilan de ma première semaine de février n'était pas brillant: un seul zazen, aucune journée de jeûne réussie,... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 décembre 2017

De la mort des célébrités

« Molière est mort, Shakespeare est mort, et moi-même je ne me sens pas très bien. »G.B. Shaw   Après Jean d'Ormesson, Johnny Hallyday est mort hier. "Cette nouvelle, même rendue plausible par l’âge ou la maladie, est pourtant toujours brutale :c’est qu’elle nous remet sans détours devant l’évidence de notre condition, que nous voudrions oublier.  Si même ces forces de vie qui semblaient ne jamais devoir quitter la scène, ont dû pourtant s’y résoudre, alors il ne fait aucun doute que nous devrons les... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juin 2017

Prévention du suicide

En cherchant de l'aide pour un proche gravement dépressif qui souhaite mourir, je suis tombée sur le portrait de cet homme. « Il s’appelle Yukio Shige et du haut de ses 65 ans, cet ex-policier japonais est devenu depuis quelques années l’ange-gardien de ceux qui veulent en finir avec la vie.  Depuis qu’il a pris sa retraite, cet homme a fait du site de Tojimbo (situé au nord-ouest de Tokyo) son nouveau poste de contrôle pour lui permettre de surveiller les candidats au suicide tentés de se jeter du haut des... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 13:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 novembre 2016

S'aimer à Paris

Les enfants qui s'aiment s'embrassent deboutContre les portes de la nuit Et les passants qui passent les désignent du doigtMais les enfants qui s'aiment Ne sont là pour personne Et c'est seulement leur ombre Qui tremble dans la nuit Excitant la rage des passants Leur rage leur mépris leurs rires et leur envie Les enfants qui s'aiment ne sont là pour personne Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit Bien plus haut que le jour Dans l'élouissante clarté de leur premier amour.  ... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2016

Balade en forêt avec Heredia

Lors du long week-end de l'ascension, je suis partie camper en famille dans la forêt.C'est le printemps, l'air est doux encore et les feuilles claires vert-tendre. Mais là, tout près, la sensation de la langueur estivale pointe déjà. Ce poème de Heredia a accompagné à merveille l'une de nos balades: La sieste Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude, Tout dort sous les grands bois accablés de soleil Où le feuillage épais tamise un jour pareil Au velours sombre et doux des mousses d'émeraude. ... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 18:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2016

1+1+1+1

Vous l'avez peut-être entendu ce discours de Jacques Gamblin au Parlement sensible des écrivains, lors de la Cop 21.  Je le partage aujourd'hui pour ceux qui comme moi l'avaient raté, tant il est porteur de vie. «Nous sentir responsable de nous-même et de ceux qui vont suivre est une chance. C’est ce qui nous rend vivant.L’irresponsabilité rend bête. S’abstenir rend bête. La faute aux autres rend bête. La faute à pas de chance rend inactif. La résignation rend amorphe. La victimisation rend triste. Alors faisons le... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 février 2016

La vieillesse est souffrance...

 "Car la vraie mort, c'est refuser d'exister, la vraie mort, c'est de ne pas se créer, la vraie mort, c'est de ne pas se faire homme" Maurice Zundel, Conférence de Nice de février 1968 Avec les enfants, nous avons eu l'occasion de visiter les résidentes d'une maison de retraite voisine à l'occasion de mardi-gras, pour leur apporter des crêpes et leur réchauffer le coeur. Certaines ne quittent jamais leur chambre et étaient avides de contact, d'autres avaient perdu leurs facultés et vivaient manifestement dans une autre... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :