sufi10


"Tous les matins, je remercie le sort d'être vivant, je rends grâce pour la nouvelle journée qui m'est offerte.

C'est la prière commune au croyant et à l'incroyant ; car la prière c'est cela : rendre grâce.

Il est plus commode évidemment de s'adresser à quelqu'un mais ce n'est pas indispensable.

La prière est d'abord un recueillement confiant, une méditation reconnaissante envers cet ordre naturel dont nous sommes une partie...
Cette disposition heureuse demande à être raffermie.
Il faut dire et redire merci à la compagne qui nous a choisi, aux enfants qui nous sont nés et jusqu'à la téléphoniste de service qui bénit notre journée d'un "Bonne matinée, monsieur".

Il faut donner sa chance à chaque instant qui passe."


Albert Memmi  "Bonheurs" (Editions Arléa)

En ce moment il est difficile pour moi de rendre grâce. Dès que j'ouvre les yeux et que les brumes du sommeil se dissipent, la brûlure de la solitude s'attise, me faisant regretter amèrement l'oubli bienfaisant de la nuit.

Mais Albert Memmi me rappelle doucement que derrière cette émotion douloureuse il y a la Vie, le miracle d'exister aujourd'hui encore,

Aujourd'hui encore, j'ai à faire de ceux qui me sont chers, mes bien-aimés.

Aujourd'hui encore, je dois donner sa chance à la vraie joie, celle qui ne dépend pas des circonstances douces ou cruelles qui tissent le quotidien.

Aujourd'hui encore, j'apprendrai à aimer la vie.