Sur le chemin de la simplicité ...

07 juin 2018

Contradictions

Ils cohabitent en moi.Se battent sans qu’on le voie : Le passé le présentLe futur et maintenantL’illusion et le vraiLe maussade et le gaiLa bêtise la raisonEt les oui et les nonL’amour de ma personneLes dégoûts qu’elle me donneLes façades qu’on se faitEt ce qui derrière estEt les peurs qu’on avaleLes courages qu’on étaleLes envies de dire zutEt les besoins de lutteEt l’humain et la bêteEt le ventre et la têteLes sens et la vertuLe caché et le nuL’aimable et le sévèreLe prude et le vulgaireLe parleur le taiseuxLe brave et le... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 juin 2018

« Un vide en forme de Dieu »: la phrase du jour

«Il y a en chaque homme un vide en forme de Dieu, Et nul autre que Lui ne peut le combler» Pascal   Ce vide, quel mystère! Il y a certes une soif en nous. Une soif que seul l'absolu peut combler tout à fait. Un vide dont nous pouvons ne pas être conscients dans nos vies occupées.Nous passons bien du temps à chercher à remplir ce vide de toutes les façonsEt lorsque les épreuves débranchent notre pilotage automatique, nous avons l'occasion de percevoir la profondeur de ce puit en nous. Cette sensation est vertigineuse... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 15:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2018

Le singe en moi amoureux de la lune

La boule hérissée de piquants que j'abrite en ce moment est une belle occasion de pratique. C'est une boule de dualité: un attachement à des jugements sur ce qui est/ ce qui devrait être. Une boule de j'aime/j'aime pas. Son noyau est tissé de peur et ses piquants de manque d'amour. C'est une boule qui matérialise l'égarement de mon ego. Elle apparaît pour m'aider dans la Voie car elle me donne une occasion très concrète de pratique. Je ne puis l'empécher d'envahir mes émotions, mes pensées, mais du moins je l'empèche de devenir... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2018

Assieds-toi: instructions pour zazen

«Assieds-toi. La porte de l'aisance et de la joie se trouve en tous lieux, c'est en vérité la porte dépourvue de toute porte car elle n'est rien que toi et n 'est jamais séparée des Bouddhas des trois temps. Ici, le mondain et le sacré n'ont plus cours. Ici la lumière jaillit librement des formes et de l'espace. Rencontrer la personne authentique dans cet ici est notre grande oeuvre et notre joie.  Le Samadhi dans lequel le soi-même est reçu, déployé .Connais-toi toi même vraiment. Oublie-toi. Laisse tous les dharmas et les... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 18:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2018

La chaîne YouTube du jour: Prendre sa vie en main

#2 Série développement personnel Vannak, l'auteur de la chaîne Prendre sa vie en main propose de partager des idées issues des livres les plus inspirants qu'il a pu lire, au travers de résumés animés. C'est un moyen ludique pour ne retenir que le principal, et ainsi les appliquer plus facilement au quotidien. Un dessin vaut parfois mieux qu'un long discours.  Et ça marche! Cela m'a permis de découvrir les concepts principaux de nombreux livres de développement personnel que je n'aurais pas lu d'ermblée tel que The... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 16:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2018

Le blog du jour: Vivre en confiance

#1 série développement personnel Je partage avec toi ma découverte du jour: un blog minimaliste pour les lecteurs anglophones. Il s'appelle: Living with confidence, tenu par un auteur canadien, Dan Pedersen. Purpose Don’t live as though the world owes you something. Live as though you have something to contribute. Don’t live as though you have something to prove. Live as though you have something to give. Don’t underestimate the difference you can make in people’s lives through small acts. The impact you have on... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 avril 2018

L'appel de la chair

La belle Zohra de Jacques Majorelle Jusqu'à présent je pensais qu'une certaine forme de sensualité exacerbée était dans ma nature. Tantôt cheval sauvage se pliant avec difficulté à ma volonté. Inventant toutes sortes de justifications à sa fougue, me laissant un goût souvent amer. Tantôt, énergie créatrice, palpitante, me portant vers l'autre (donc dans la bonne direction) mais de la mauvaise manière. Simone Weil (la philosophe, non la femme politique) est venue apporter un éclairage nouveau et révolutionnaire à ma vieille façon... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mars 2018

Le Pardon

Lors de mon entretien annuel avec ma chef de service, j'ai eu une phrase critique envers deux de mes collègues que j'ai accusé de ne pas prendre leur part de la lourde charge de travail qui repose sur mes épaules. C'était exagéré, c'est de la médisance. Je ne me trouve aucune excuse. C'est une faute, une simple phrase qui me laisse un souvenir brûlant. Je voudrais revenir en arrière, effacer ces mots mais c'est impossible, n'est-ce-pas?   Moi qui me glorifiais de ne pas critiquer, d'être au-delà des ragots de... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 mars 2018

Mes nuits fauves

Au milieu des émotions tranquilles qui vont et viennent sans m'affecter outre mesure,  je suis surprise de voir un vieux karma ressurgir de manière inopinée: Un post facebook m'a replongée dans les nuits fauves de mon adolescence. Dans cette sensualité frustrée qui me dévorait  et me faisait partir dans tous les sens. Qui me portait vers les garçons, les filles, les fêlés de toute sorte et, ne sachant ni dire non ni me respecter, se retournait contre moi dans un désir de mort.  Le film de Cyril Collard m'avait... [Lire la suite]
Posté par Kaiko 2000 à 19:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2018

Sesshin perce-neige: aimer la sangha

Était-ce le froid du dehors? Était-ce de me confronter au mur de longues heures en zazen ? Durant cette sesshin d'hiver Un élan chaleureux est né dans le vent glacé de kin-hin Une perception plus charnelle de mes frères et soeurs dans la sangha. Une affection encore trop sensuelle mais pure Besoin de toucher, d'enlacer, de regarder, d'aimer. Une douceur à la mesure de la rigueur intransigeante de zazen  
Posté par Kaiko 2000 à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,